Nouveau Israël, un projet funeste

Israël, un projet funeste

New product

A l'initiative d'Alexis Keller, le fils fort sympathique d'un banquier suisse, des Israéliens (autour de de Yossi Beilin, ancien ministre) et des Palestiniens (avec Yasser Abed Rabbo, ancien membre de l'Autorité palestinienne) se sont longuement rencontrés à Genève pour tenter de trouver une solution au conflit israélo-palestinien.

⚠ Dernières pièces disponibles sur le marché de cette édition rachetée, profitez-en avant la rupture des stocks ⚠

Plus de détails

7,00 € TTC

Fiche technique

Auteur Gabriel Enkiri
Largeur 11 cm
Langue Français
Longueur 17 cm
Epaisseur 1 cm
Poids 150 g
Pages 160
Editeur/ Frabricant Alif

En savoir plus

A l'initiative d'Alexis Keller, le fils fort sympathique d'un banquier suisse, des Israéliens (autour de de Yossi Beilin, ancien ministre) et des Palestiniens (avec Yasser Abed Rabbo, ancien membre de l'Autorité palestinienne) se sont longuement ren contrés à Genève pour tenter de trouver une solution au conflit israélo-palestinien.Cette "négociation" parallèle, et secrète, a débouché sur un Accord baptisé "Pacte de Genève", dessinant les contours d'un futur Etat palestinien.L'ouvrage de Gabriel Enkiri que nous avons décidé de présenter au public a le mérite d'aborder certaines questions sous un angle qui n'est pas vraiment familier et c'est ce qui nous a poussé à l'éditer en dépit du fait que son point de vue (celui d'un républicain, démocrate et laïc) soit trés différent du nôtre.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Israël, un projet funeste

Israël, un projet funeste

A l'initiative d'Alexis Keller, le fils fort sympathique d'un banquier suisse, des Israéliens (autour de de Yossi Beilin, ancien ministre) et des Palestiniens (avec Yasser Abed Rabbo, ancien membre de l'Autorité palestinienne) se sont longuement rencontrés à Genève pour tenter de trouver une solution au conflit israélo-palestinien.

⚠ Dernières pièces disponibles sur le marché de cette édition rachetée, profitez-en avant la rupture des stocks ⚠