Le mariage & le statut social de la femme en Islam, de Tahar Gaid

New product

Règles du mariage et du divorce, la question du tuteur, polygamie. Activité publique, hijab et mixité, engagement politique…

Dans ce livre l'auteur traite du droit familiale et du droit social de la femme, il en ressort deux milieux (privé et public) que l'islam a préparé pour l'épanouissement de la femme, en toute dignité, et tout honneur.

Plus de détails

9,50 € TTC

Fiche technique

Auteur Tahar Gaid
Langue Français
couverture Souple
Poids 238 g
Pages 168
Editeur/ Frabricant IQRA

En savoir plus

Le mariage & le statut social de la femme en Islam, de Tahar Gaid, Collection : L'Islam & la femme

Règles du mariage et du divorce, la question du tuteur, polygamie. Activité publique, hijab et mixité, engagement politique… 

Le statut des femmes a été très variable dans les sociétés et civilisations anciennes, mais jamais leur statut et leurs conditions n'ont été améliorés aussi vite qu'avec l'islam.

Dans ce livre l'auteur traite du droit familiale et du droit social de la femme, il en ressort deux milieux (privé et public) que l'islam a préparé pour l'épanouissement de la femme, en toute dignité, et tout honneur.

Aujourd'hui, le droit des femmes dans le sociétés musulmanes varie d'un pays à un autre, mais reste moindre par rapport à ce que l'Islam leur octroie.

L'Islam a toujours prôné l'égalité des valeurs et la complémentarité des fonctions entre les hommes et les femmes. Ce qui fait de cette religion un juste milieu entre les sociétés anciennes qui ont asservie la femme et la société moderne qui l’expose en marchandise.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Le mariage & le statut social de la femme en Islam, de Tahar Gaid

Le mariage & le statut social de la femme en Islam, de Tahar Gaid

Règles du mariage et du divorce, la question du tuteur, polygamie. Activité publique, hijab et mixité, engagement politique…

Dans ce livre l'auteur traite du droit familiale et du droit social de la femme, il en ressort deux milieux (privé et public) que l'islam a préparé pour l'épanouissement de la femme, en toute dignité, et tout honneur.