Nouveau Océans de Miséricorde, vers la Présence divine

Océans de Miséricorde, vers la Présence divine

New product

La Tariqa naqshbandî est une des confréries soufies les plus répandues du monde musulman. Son maître actuel, le quatrième maillon de la chaîne initiatique, est Cheikh Nazîm, né à Chypre en 1922 où il réside toujours. Il descend par son père de Abd al-Qâdir al-Jîlânî (fondateur de l´ordre soufis qâdiri) et par sa mère de Jalâl al-Dîn ar-Rûmî (fondateur des derviches tourneurs). «Il y a un organe dans notre corps qui est le plus important : c´est le cœur. Et nous l´emplissons avec les pensées de l a vie, si bien qu´il est totalement accaparé. (..)Nous devons acquérir une connaissance de nous-mêmes afin de connaître le Créateur Tout-Puissant.»

Plus de détails

17,53 € TTC

Fiche technique

Auteur Cheikh NAZIM
Largeur 17.5 cm
Langue Français
couverture Souple
Longueur 24.5 cm
Epaisseur 2 cm
Poids 780 g
Pages 363
Editeur/ Frabricant ALBOURAQ EDITIONS

En savoir plus

La Tariqa naqshbandî est une des confréries soufies les plus répandues du monde musulman. Son maître actuel, le quatrième maillon de la chaîne initiatique, est Cheikh Nazîm, né à Chypre en 1922 où il réside toujours. Il descend par son père de Abd al-Qâdir al-Jîlânî (fondateur de l´ordre soufis qâdiri) et par sa mère de Jalâl al-Dîn ar-Rûmî (fondateur des derviches tourneurs). «Il y a un organe dans notre corps qui est le plus important : c´est le cœur. Et nous l´emplissons avec les pensées de l a vie, si bien qu´il est totalement accaparé. (..)Nous devons acquérir une connaissance de nous-mêmes afin de connaître le Créateur Tout-Puissant.»

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Océans de Miséricorde, vers la Présence divine

Océans de Miséricorde, vers la Présence divine

La Tariqa naqshbandî est une des confréries soufies les plus répandues du monde musulman. Son maître actuel, le quatrième maillon de la chaîne initiatique, est Cheikh Nazîm, né à Chypre en 1922 où il réside toujours. Il descend par son père de Abd al-Qâdir al-Jîlânî (fondateur de l´ordre soufis qâdiri) et par sa mère de Jalâl al-Dîn ar-Rûmî (fondateur des derviches tourneurs). «Il y a un organe dans notre corps qui est le plus important : c´est le cœur. Et nous l´emplissons avec les pensées de l a vie, si bien qu´il est totalement accaparé. (..)Nous devons acquérir une connaissance de nous-mêmes afin de connaître le Créateur Tout-Puissant.»