Agrandir l'image

La clé de la réalisation spirituelle et l'illumination des âmes de Ibn 'Ata Allah AL-ISKANDARI

Nouveau

Le Miftâh al Falâh wa Misbâh al-Arwâh est un traité du XIIIe siècle, composé par le très renommé juriste mâlikî Ibn 'Atâ- Allâh al-Iskandarî, également troisième grand maître spirituel de la confrérie Shâdîlî.

Cet ouvrage est un outil rare et indispensable à celui qui désire avoir un aperçu des principes et règles du tassawuf (soufisme en français),  tel qu'il se pratiquait au 1er siècle de l'Hégire. La particularité de cet ouvrage s'articule autour d'un éclaircissement sur le rôle central du dhîk (invocation sacrée), ainsi que des notions qui en découlent, telles la retraite spirituelle, les Noms Divins ou les règles de bienséance envers les créatures et leur Créateur.

Plus de détails

15,00 €

En savoir plus

Cet ouvrage est très accessible pour tout lecteur, car l'écriture est percutante, concise et permet une totale immersion dans le dialogue entre le shaykh et le croyant cheminant vers la voie d'Allah.

Ibn 'Atâ- Allâh définit l'invocation du Rappel, explique sa nature et sa puissance, décrit ses résultats sur le cœur de l'aspirant et démontre son bien-fondé dans la Tradition islamique.

L'auteur cite aussi de nombreux versets Qurâniques ainsi que de nombreuses autorités afin de justifier cette pratique. Ce grand maître soufi ne fut pas seul à écrire sur l'importance du dhîkr dans le soufisme. Il fut néanmoins le premier à y avoir consacré un livre entier où sont décrits les mystères de cette tradition religieuse qui s'inscrit avant tout dans un enseignement de maître à disciple, de cœur à cœur.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

La clé de la réalisation spirituelle et l'illumination des âmes de  Ibn 'Ata Allah AL-ISKANDARI

La clé de la réalisation spirituelle et l'illumination des âmes de Ibn 'Ata Allah AL-ISKANDARI

Le Miftâh al Falâh wa Misbâh al-Arwâh est un traité du XIIIe siècle, composé par le très renommé juriste mâlikî Ibn 'Atâ- Allâh al-Iskandarî, également troisième grand maître spirituel de la confrérie Shâdîlî.

Cet ouvrage est un outil rare et indispensable à celui qui désire avoir un aperçu des principes et règles du tassawuf (soufisme en français),  tel qu'il se pratiquait au 1er siècle de l'Hégire. La particularité de cet ouvrage s'articule autour d'un éclaircissement sur le rôle central du dhîk (invocation sacrée), ainsi que des notions qui en découlent, telles la retraite spirituelle, les Noms Divins ou les règles de bienséance envers les créatures et leur Créateur.